Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le suicide des personnes âgées

par DIRPA 9 Novembre 2009, 18:14 EDITORIAL

Le suicide silencieux des personnes âgées 

 

Le taux de suicide au sein d’une population traduit le mal être, le mal à vivre de personnes qui trouvent une issue dans cette fin tragique. En ce moment l’opinion publique est troublée par les trop nombreux suicides qui traduisent une exaspération due aux méthodes de management en cours dans certaines entreprises. L’opinion publique s’émeut à bon droit de la montée du nombre de suicides dans certaines sociétés : Renault et France Telecom par exemple. Parler de ce qui conduit des salariés exaspérés à se supprimer fait l’objet d’articles nombreux : la nécessité de s’adapter, l’obligation de mobilité met les personnes à l’épreuve. Trop souvent d’ailleurs, une conclusion est donnée avec la recherche de plusieurs causes différentes, dont le cumul a dépassé l’individu. C’est ainsi que l’obligation de changer de lieu de travail omet souvent de traiter des difficultés familiales qui accompagnent un déménagement. La séparation familiale, même temporaire entraîne une rupture de la famille. L’obligation de trouver une autre école et pour le conjoint un autre travail conduit souvent le couple à l’explosion. Les horaires de travail peuvent aussi détruire une famille dans les services de plus en plus nombreux où l’activité s’étend sur la totalité de la semaine ou des nuits.

 

En revanche on trouve peu d’études sur le suicide des personnes âgées qui pourtant devrait interpeller une société. D’autant plus que la France est au deuxième rang en Europe, derrière la Finlande, alors que le taux de suicide est beaucoup moins élevé dans les pays du sud (Portugal, Grèce, Espagne). Alors que d’importantes campagnes d’information sont dispensées pour diminuer le nombre de morts sur les routes, le nombre de suicides est plus de deux fois plus élevé (10 500 par an), sans qu’aucune  information ne soit publiée auprès du public.

 
Des chiffres qui interpellent

Pour les deux sexes, la mortalité par suicide dans la population française est de 17 pour 10 000. La progression du nombre de suicides s’aggrave avec l’âge. Les trois quarts des suicidés sont des hommes.

  Les moins de 15 ans ont un taux de 0,27,

  De 15 à 64 ans le taux de suicide passe de 6,7 à 21,7,

  De 65 à 74 ans le taux de suicide passe à 24,4,

  De 75 à 84 ans le taux monte à 31,8,

  De 85 ans et plus, le taux de suicide passe à 39,7.

 

Si l’on examine les chiffres de plus près, une importante différence apparaît. Le taux de suicide féminin quel que soit l’âge reste inférieur au taux moyen de suicide à 9 pour 17. Bien que ce taux progresse en fonction de l’âge, 2830 femmes se sont suicidées  en 2006,  pour 7 593 hommes. Ce ratio est de trois fois supérieur pour les hommes de 15 à 74 ans, 4,5 fois supérieur de 75 à 84 ans, 6,6 fois plus élevé à partir de 85 ans.

Mais alors que l’on sait tout sur les méthodes employées pour se supprimer : médicaments, gaz, pendaison, arme à feu, défenestration, submersion, on ne sait pas grand chose des causes de suicides. Si les hommes choisissent plutôt la pendaison à 41%, puis la prise de médicaments pour 16%. Les femmes préfèrent les médicaments à 31%, puis la pendaison pour 29%.

 

Il existe aussi une géographie du suicide car en France on se suicide plus au Nord et à l’Ouest. Le soleil aurait-il une influence bénéfique ?

En ce qui concerne les hommes en France le taux moyen est de 25. Eh bien,  les pays les plus méridionaux (Grèce, Espagne, Portugal) ont de très faibles taux de décès par suicide respectivement : 5, 10,5 et 11,9 pour 100 000). La Grande Bretagne avec un taux de 10 étonne. Ces divers pays ont-ils trouvé des lieux de convivialité et d’échange particuliers ? Le voyageur qui se déplace dans ces pays constate que les cheveux blancs sont nombreux dans les arrière salles des pubs en Irlande et en Grande Bretagne. Dans les pays méditerranéens les personnes âgées jouent aux cartes, aux jeux de société divers, participent à la vie folklorique, sortent plus souvent le soir. Il serait bon en conséquence de connaître les conséquences de la fermeture de nombreux bars en France, la hausse de l’insécurité dans les grandes villes, les raisons d’un repli plus marqué dans les villes que dans les campagnes. De tels écarts devraient nous interpeller surtout dans un pays où la statistique est reine quand elle arrange les détenteurs du pouvoir. 

Il y aurait donc 3 à 5 fois plus de suicides de personnes âgées dans notre pays sans que quiconque s’y intéresse ?

 
Les causes du suicide

Tout d’abord les statistiques du suicide sont fausses par défaut de l’ordre de 30%. La fin de la vie peut aussi être accélérée par la dénutrition, l’absence de médicaments, la disparition des dents.

 

La fiabilité des données de mortalité sur le suicide

De nombreux auteurs ont analysé la fiabilité des données sur les causes de décès par suicide, au niveau d’un pays ou en termes de comparaisons internationales. Les problèmes soulevés concernent l’absence de critères précis pour déclarer un suicide, le manque d’autopsies mais aussi la transmission des résultats aux services statistiques. Des biais peuvent survenir aux deux étapes du processus d’enregistrement d’un décès par suicide: certification et codification médicales. Les causes médicales de décès sont codées selon la CIM. Les biais principaux sont à appréhender au niveau de la certification médicale. Pour les mesurer indirectement, une méthode utilisée au niveau international est d’analyser les causes de décès «concurrentes» définies comme des causes de décès pouvant «masquer» un suicide dans les statistiques. C’est le cas des morts violentes indéterminées quant à l’intention et des causes inconnues de décès. Des enquêtes maintenant anciennes ont estimé en France à 35 % la part des intentions indéterminées étant en fait des suicides et à 25 % celle des causes inconnues.

Sources : revue de la DREES du mois de septembre 2009

 

Comme la statistique montre que les personnes mariées résistent mieux c’est que leurs conditions économiques de vie sont meilleures. Le veuvage diminue le revenu sans que les charges diminuent pour autant. L’argent ne fait pas le bonheur, mais est-ce une vie de devoir vivre, sans les joies qu’apportent les évasions ludiques. Si le corps se racornit, l’esprit sans activité se replie en désespérance, lorsque l’argent manque. Or des millions de personnes vivent avec des retraites dérisoires.

La prolongation de la durée de vie exige de plus en plus nombre de médicaments qui détruisent à la longue l’estomac, les reins, le foie. L’addition des multiples maux dus au vieillissement peut rendre à certains la vie insupportable et en réduire l’intérêt.

La perspective d’aller terminer son existence en maison de retraite amène certains à mourir pour éviter promiscuité et dégradation des conditions d’existence.



Bien que le suicide soit le résultat d’une évolution complexe où divers ingrédients sont entremêlés, le présent article vise à donner des pistes d’investigation. Les pouvoirs publics et la presse qui sont toujours très prompts à réagir face à certaines situations ignorent les données sur l'importance numérique du suicide des personnes âgées. Les importantes disparités constatées entre les pays d’Europe (notre moyenne est 3 fois plus forte) et l’absence d’intérêt porté sur les causes de ces décès sont autant de pistes de recherche à développer.

Ou faudrait-il en conclure que la société est au fond assez satisfaite de toutes ces disparitions qui allègent la charge des régimes de retraite ?

 

Guy Muller

 

 

 Les magnifiques tombeaux  des photos sont ceux du musée d'Arles

commentaires

sabine 14/05/2016 20:00

Bonsoir
je m’appelle sabine un jour au retour du bureau mon mari a commencé par ramassé ses effets je lui ai demandé la cause il m'a dit qu'il a fini avec moi , je ne sait plus comment vivre avec nos deux enfants .J'ai une amie qui m' a parlé d'un marabout qui fait du miracle et j'ai appelé le marabout pour me le fais revenir je vous jure mon mari est revenu a la maison avec des pardons après avoir passé semaines au dehors et les problèmes de ma santé sont terminées,j'ai aussi des soucis dans mon service et tout a été regret par ce marabout très très puissant et je vis normalement comme je veux si vous avez un problème je vous prit de le contactez sur ce mail maraboutkabirou@outlook.fr il est très très bon
Merci

sabine 14/05/2016 19:59

Bonsoir
je m’appelle sabine un jour au retour du bureau mon mari a commencé par ramassé ses effets je lui ai demandé la cause il m'a dit qu'il a fini avec moi , je ne sait plus comment vivre avec nos deux enfants .J'ai une amie qui m' a parlé d'un marabout qui fait du miracle et j'ai appelé le marabout pour me le fais revenir je vous jure mon mari est revenu a la maison avec des pardons après avoir passé semaines au dehors et les problèmes de ma santé sont terminées,j'ai aussi des soucis dans mon service et tout a été regret par ce marabout très très puissant et je vis normalement comme je veux si vous avez un problème je vous prit de le contactez sur ce mail maraboutkabirou@outlook.fr il est très très bon
Merci

sabine 14/05/2016 19:59

Bonsoir
je m’appelle sabine un jour au retour du bureau mon mari a commencé par ramassé ses effets je lui ai demandé la cause il m'a dit qu'il a fini avec moi , je ne sait plus comment vivre avec nos deux enfants .J'ai une amie qui m' a parlé d'un marabout qui fait du miracle et j'ai appelé le marabout pour me le fais revenir je vous jure mon mari est revenu a la maison avec des pardons après avoir passé semaines au dehors et les problèmes de ma santé sont terminées,j'ai aussi des soucis dans mon service et tout a été regret par ce marabout très très puissant et je vis normalement comme je veux si vous avez un problème je vous prit de le contactez sur ce mail maraboutkabirou@outlook.fr il est très très bon
Merci

Haut de page