Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'année noire des retraites

par DIRPA 5 Mai 2008, 16:59 EDITORIAL

Une année noire pour les retraites

 

Bonjour à tous,


Nos UCR nationales nous ont demandé de manifester le 6 mai qui est la date anniversaire de l'élection du Président de la République. A l'occasion de la campagne électorale des promesses ont été faites en faveur d'un rattrapage des retraites les plus faibles, une augmentation du niveau des retraites de réversion, une progression du pouvoir d'achat des retraités. Sur ces trois points et après une année d'attente seul le pouvoir d'achat du Président a été nettement amélioré (et ce dès le premier jour de sa nomination). Nous en sommes restés pour notre part à la seule augmentation de 1,1% au 1er janvier 2008 qui est historiquement la plus faible jamais accordée.

En conséquence, nous nous retrouverons demain au CADAM à 14 heures 30 devant les grilles de la Préfecture, qu'il y ait ou non une réponse favorable à notre demande de rencontre. Si une réponse nous était toutefois donnée je ne manquerai pas de vous le faire savoir. Nous déciderons alors sur place de la rédaction ou non d'un communiqué reprenant le texte national ou en l'amendant.

Très cordialement à tous


Guy Muller


Quel bel écrin pour nos futures manifestations !!



Ce triste constat est par ailleurs largement partagé :

LE TITRE DU JOUR du Monde du 6 mai 2008


Un an de Sarkozy

Un an après sa brillante élection à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy paraît dans l'impasse. Porté à la magistrature suprême par l'efficacité de ses thèmes de campagne annonçant "la rupture" avec les méthodes passées de gouvernance, et par un slogan ("travailler plus pour gagner plus") assurant aux Français une augmentation de leur pouvoir d'achat, il a du mal à remplir ses promesses. Une chute de popularité sans précédent pour un président au terme d'une année d'exercice du pouvoir, et un échec retentissant de son parti et ses alliés aux élections municipales de mars dernier mesurent aujourd'hui le désamour entre l'Elysée et le peuple de France.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page