Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les rencontres de l'intersyndicale

par DIRPA 26 Avril 2008, 18:34 LA DEFENSE DES RETRAITES

Les Unions confédérales de retraités CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC et la FGR-FP poursuivent leur programme de travail dans les Alpes Maritimes

 

 
Audience auprès de Monsieur le maire de Grasse, Jean Pierre Leleux, en date du 3 mars 2008

 

La Délégation intersyndicale est représentée ce jour par Jean MAZZI (CFDT) et Thérèse JAQUILLARD (CGT).

Monsieur LELEUX s’est étonné de n’avoir que deux interlocuteurs et s’attendait à recevoir 1 représentant par organisation syndicale…après explication et précision quant à notre démarche, il accepte de nous rencontrer… !

Nous abordons donc l’ensemble des sujets spécifiés dans notre sollicitation :

 

Logement :

-         concernant les prix des loyers des logements sociaux et leur évolution, Mr. Leleux commente d’abord la situation générale du logement en indiquant que le problème se situe à deux niveaux, local et national, et constitue même une préoccupation sociétale.

 

-         Il y a une crise profonde du logement liée au prix du foncier ce qui induit une crise du prix du logement en général et du logement social en particulier

 

-         les loyers en général, ne devraient pas dépasser 25 % des revenus des ménages, et ce seuil est aujourd’hui largement dépassé,

 

-         sur la ville de Grasse (comme partout aujourd’hui) c’est la communauté d’agglomération qui a la responsabilité du logement social. Il y a sur Grasse 800 demandes de logements sociaux non satisfaites,

 

-         l’effort de la ville a donc porté sur la réhabilitation de l’existant avec un programme quasiment achevé,

 

-         en terme de construction de logements neufs, un rythme de 100 logements/an depuis 4 ans,

 

-         la Loi SRU n’est cependant appliquée qu’à 14 % à Grasse…Mr. Leleux précise qu’il ne s’acharne pas pour respecter cette Loi, dans la mesure ou les autres communes de la communauté d’agglomération ne font aucun effort et sont bien en deçà des 14 % ! Grasse n’a pas vocation à devenir une ville dortoir,

-         sur les prix des loyers des logements sociaux, Mr. Leleux indique qu’il n’existe pas d’aide généralisée de la commune, mais éventuellement un examen d’aide ponctuelle par le CCAS sur les cas particuliers.

 

 
Fiscalité locale :

-         Mr. Leleux précise que les taux sont stables depuis 12 ans et qu’il ne compte pas les augmenter,

-         Il note cependant que la position de Grasse, ville centre d’agglomération, induit des inégalités puisque ses équipements publics bénéficient aussi aux habitants des communes limitrophes…

-         Mr. Leleux confirme qu’il est toutefois très attaché à l’intercommunalité et qu’il y poursuivra son action avec vigueur.

 

Transports :

-         les problèmes précédents se retrouvent au niveau des transports…les communes alentour n’ayant pas forcément les mêmes problématiques et les mêmes politiques !

-         la ville de Grasse a mis en place depuis plusieurs années un service gratuit de transports en centre ville qui draine environ 3000 usagers/jour.

-         Quant à la ligne SNCF Grasse/Cannes, Mr. Leleux souhaite, malgré les difficultés, liées aux mouvements sociaux, son développement et l’augmentation de sa fréquence (bi-horaire).

 

La Dépendance des personnes Agées :

Mr. Leleux indique ne pas avoir de véritable compétence en ce qui concerne les Maisons de Retraite. Il milite fortement pour le maintien à domicile et nous précise que le CCAS est très attentif à toute situation difficile…il nous renvoie cependant vers le Conseil Général qui a compétence départementale en la matière.

Pour la délégation : Jean MAZZI

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page