Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les vieux se bougent

par DIRPA 14 Janvier 2008, 19:10 LE BIEN VIEILLIR

Nos vieux se bougent
 
« La santé vient en mangeant et en bougeant »
Plusieurs campagnes nationales prônent la nécessité pour les personnes âgées de marcher et d’effectuer une dépense physique tous les jours. Il faut lutter contre le repli, l’isolement et la rupture progressive de toute relation avec les autres. Cette entreprise poursuit autant un but de bonne santé physique que de redressement mental et moral. C’est dans cet esprit que j’ai proposé au dernier Coderpa une action dans ce domaine sans qu’elle  soit reprise dans la programmation des actions pour 2008. Quel dommage alors que le « bien vieillir » figure au programme même des actions du Coderpa. 



undefined
 
  

undefined 


De nouvelles aires de gymnastique se développent partout
Le dernier mensuel de Que Choisir note qu’il n’y a pas d’âge pour faire bouger ses articulations tout en côtoyant les gens de son quartier. C’est l’idée qui domine l’implantation de nouvelles aires de jeu pour seniors implantées dans des villes pionnières.
Il n’est pas nécessaire de consacrer beaucoup de temps à la pratique de gymnastiques douces. Une étude finlandaise prouve que 75 minutes par semaine suffisent à obtenir un bon équilibre et à se sentir bien dans sa peau. La lecture de deux livres est particulièrement recommandée pour ceux qui lisent l’anglais. Mais c’est encore reconnaître la supériorité de certains pays puisque le terme de « fitness » a conquis le monde, sans jamais trouver un équivalent linguistique chez nous. Ces livres font le point sur ces expériences :
-          Exercising senior citizens balance and motor coordination Visa, Peka, Tero Rovaniemi Politechnic
-          Do older adults want playgrounds de Michel, Elton, Clift and Moore – Université de Loughborough (Royaume Uni)
Par ailleurs, à l’image de ce que l’on voit en Chine, l’exemple est contagieux. Au bout de quelques semaines d’expérience les quelques expérimentateurs sont vite rejoints par d’autres personnes. Ils échangent entre eux adresses, téléphone et conviennent de se retrouver ensemble à date et heure fixe. Ces petits exercices physiques donnent aussi une autre image de la vieillesse. A une époque ou n’importe qui peut téléphoner en public, écouter des musiques tonitruantes en polluant l’ambiance sonore de n’importe quel lieu, pour quelle raison les vieux seraient-ils des fantômes ? 

 
Les vieux doivent réinvestir l’espace public
De plus en plus souvent nous constatons chez les jeunes une propension à sortir des limites de la civilité, à parler sans écouter et à transporter leur univers sonore et de communication en tous lieux. Les vieux en silence peuvent aussi faire la démonstration de leurs capacités à occuper le terrain pour peu que les moyens leurs en soient offerts.
A Madrid, Berlin, Hamboug, Nuremberg des jardins d’évolution ont été implantés. En France des équipements gratuits de fitness ont équipé de nombreux squares et jardins publics : Malakoff, Puteaux, Paris 15ème. J’invite nos lecteurs à suivre le lien de la société qui construit ces équipements pour avoir une idée sur la nature des appareils proposés.
http://www.jingdan.com/


Photo-031.jpg
Quelle découverte pour ces enfants : Il y aurait des jeux pour des grands ?
On peut donc jouer à tout âge et la vieillesse n’est pas un obstacle à la pratique d’exercices !
 
Que sont ces appareils de maintien en forme ?
Tout d’abord il ne s’agit pas d’une adaptation aux techniques de taï chi, ni de maniement d’armes comme en Chine ou au Japon. Ces appareils visent à améliorer le rythme cardiaque et la tonicité, à améliorer les réflexes, à empêcher une perte musculaire. Ils sont implantés dans des espaces ludiques où chacun prend possession d’un appareil à son rythme et en plein air.
Ces appareils sont nombreux et fabriqués par plusieurs sociétés citons en quelques uns :
Le ski de fond est pratiqué debout avec un déplacement d’une plate forme à l’aide des pieds et les bras accompagnent ce mouvement grâce à l’appui d’un guidon. L’objectif est de favoriser la coordination des membres supérieurs et inférieurs.
Le tripode est un appareil fixe qui permet de prendre des appuis divers de face où sur les côtés. Il offre trois places simultanées. 

undefined

 

undefined


           A Bagneux
 
Le body marcheur est une variante du ski de fond mais avec au lieu d’un guidon, une barre d’appui située au niveau de la ceinture, tandis que les jambes impriment un mouvement de va et vient. Recommandé pour le cœur avec un effet relaxant pour les jambes. Il est fabriqué pour une paire de marcheurs qui peuvent discuter ensemble.
Le training permet de répéter les attitudes des amateurs d’aviron….
Plusieurs appareils sont exclusivement munis de roues mobiles afin d’entretenir en douceur les articulations des bras et des poignets.
Ces appareils sont encore plus variés en Chine où ils sont implantés dans des jardins et des parcs publics. Mais en Asie les vieux trouvent une meilleure considération au sein de la population issue de l’histoire. Le principal souhait que s’adresse la population n’est-il pas la « longévité » symbolisée par la tortue. Pour en savoir plus vous pouvez vous reporter à l’article sur les jardins de vieux présent sur notre site.
 
La responsabilité des municipalités
Les vieux ne sont guère exigeants dans une société entièrement tournée vers la jeunesse, le beau et l’activité économique. Mais à force d’ignorer les vieux et leurs besoins, un sérieux clivage entre générations se crée. Ce clivage met en lumière souvent des pertes de valeurs collectives. Ainsi lorsque l’on abandonne les transports en commun à des bandes qui y font régner leur ordre : transistors tonitruants, baladeurs et téléphones à sonneries de haut niveau sonore, places occupées exclusivement et abusivement par des jeunes. Or les responsables des villes que connaissent-ils de la réalité de transports publics qu’ils ne fréquentent pas ? Alors que les vieux sont des contribuables et qu’ils sont nombreux dans nos régions touristiques, nous constatons une diminution continue des équipements collectifs : chaises, bancs publics. Les polices municipales font peu de choses à l’égard du bruit y compris la nuit. Comment s’étonner qu’une moto puisse réveiller la nuit un quartier entier en dépit de la création de polices locales peu efficaces sur ce plan. Construire des jardins de vieux serait un dédommagement naturel aux maux que nous connaissons. De plus les jardins de vieux ne casseraient pas les liens générationnels car ouverts à tous les adultes.
Quelle sera la première municipalité des Alpes Maritimes à emprunter ce slogan « nos vieux se bougent » ? 
 

Guy Muller
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page